Toxicité de la Pensée positive ?

Beaucoup de bien-penseurs actuels nous rabâchent les oreilles avec « La pensée positive ». Si on pense bien ou positif, alors tout ira bien.  Est-ce à dire que si je vais mal, c’est que je pense mal ? Si quelque chose de négatif m’arrive, est-ce à cause de mes pensées négatives ?

Je ne crois pas. Ou pas seulement. Ce serait surestimer mes capacités à maîtriser les évènements et à contrôler mes émotions. Et quelle pression supplémentaire !

Au lieu de me bercer dans cette illusion, je préfère changer de regard et constater les choses telles qu’elles sont, sans me mentir.

Aujourd’hui, je choisis d’être sincère, avant tout envers moi-même. Je souhaite regarder en face mes peurs, mes conditionnements ; remettre en cause, doucement, mes croyances et mes certitudes, qui me limitent et m’aveuglent. Pour y voir plus clair sur ce que je peux changer dans mon univers et sur ce qu’il ne m’appartient pas de bouleverser.

Aujourd’hui, je ne suis ni la victime de l’Autre, ni le bourreau de moi-même par la culpabilité, ni le Sauveur. Car qui suis-je si je crois pouvoir changer le monde, les gens ? Où en est mon égo quand j’ai l’élan de dire à quelqu’un comment il devrait penser ou agir, quand il a tort ou raison ?

Il est temps d’agir sur ce qui est dans mes mains et de lâcher-prise sur ce qui ne l’est pas.